Méthodes de réduction de la prolactine chez les femmes: drogues, recettes populaires

L'hyperprolactinémie, ou un excès de prolactine chez la femme, est une anomalie qui, dans certains cas, nécessite une intervention immédiate. Si l'augmentation du niveau de cette hormone produite par les cellules hypophysaires est persistante et n'a aucun lien avec les processus physiologiques( puberté, grossesse, HB, etc.), alors il est temps de rendre visite au médecin.

Contenu:
  • Les symptômes de l'hyperprolactinémie et les indications pour l'étude des médicaments de
  • sanguin pour la correction Paramètres des prolactine
  • bromocriptine
  • cabergoline
  • plus la prolactine hormone chez les femmes sans pilules
  • Colorant K. prostrata
  • Laminaria
  • Teinture Potentilla infusion racine
  • Elecampane

Si vous trouvez un écart de endocrinologue ou gynécologueDans les résultats d’un test sanguin, une question tout à fait logique se pose: comment réduire la prolactine chez la femme? Quels médicaments utiliser et pouvons-nous nous en passer? Essayons de traiter ces problèmes en

détail. Sommaire

Symptômes de l'hyperprolactinémie et indications pour les tests sanguins

Les symptômes de l'excès de prolactine chez la femme sont souvent simplement ignorés. Cette déviation se produit souvent chez les nouvelles mères et les patientes enceintes, elle est donc attribuée aux changements physiologiques survenus dans le corps de la femme. Cependant, rappelez-vous que si plusieurs mois après la livraison( voire des années) se sont écoulés et que les anomalies décrites ci-dessous ne disparaissent pas, vous devez absolument analyser le contenu de la prolactine!

Lisez l'article "Quelles sont les causes et les complications dangereuses de la prolactine élevée chez les femmes?"

Alors, par quels signes peut-on suspecter une hyperprolactinémie? Pour ce faire, notez la présence de: décharge suspecte de mamelon blanc laiteux

  • ;
  • fréquents sautes d'humeur;
  • éclosions de colère déraisonnables;
  • échecs dans le cycle menstruel;
  • n'a pas la capacité de concevoir un enfant.

Donc, si la question se pose de savoir quand administrer une prolactine à une femme, une étude clinique est extrêmement nécessaire pour identifier au moins l'un des symptômes ci-dessus. La situation peut être aggravée par le fait que le patient va diminuer la résistance du tissu osseux. En conséquence, des fractures osseuses fréquentes et multiples se développent et une carie dentaire se développe.

Dans ces cas, un traitement immédiat est nécessaire. Mais il existe des situations dans lesquelles une augmentation du niveau de prolactine chez les femmes ne nécessite pas de correction. En règle générale, cela se produit si la hausse du contenu de cette hormone est due à une activité excessive de la macroprolactine - une fraction inactive de la prolactine. Avec l'état de santé normal du patient et aucun écart dans les résultats du test, cette condition n'est pas dangereuse et ne nécessite donc pas de traitement.

au contenu ↑

Médicaments pour corriger les indicateurs de prolactine

Comment réduire la prolactine chez la femme? Pour normaliser la performance de cette hormone, un médecin peut être prescrit des médicaments spéciaux. En raison de la grande quantité de médicaments, il est possible de réduire la teneur en substance dans le corps de la femme dans presque 100% des cas.

Souvent, des préparations à base de composants naturels, en particulier d'alcaloïdes de l'ergot, sont utilisées pour réduire la prolactine. Les résultats les plus élevés sont donnés par la bromocriptine et le cabergolin. Considérons brièvement les principes de leurs effets sur le corps du patient.

au contenu ↑

Bromocriptine

Si l'augmentation de la concentration de l'hormone n'est pas trop importante, la meilleure option est alors la Bromocriptine. Il aide à réduire le taux de prolactine chez la femme à un niveau normal, évitant ainsi le recours à une intervention chirurgicale.

Au début du traitement, le patient reçoit une posologie minimale de la substance médicamenteuse, qui augmente progressivement. Cependant, le médicament ne doit pas être prescrit si la prolactine est doublée chez la femme, car dans cette situation, la bromocriptine sera tout simplement inefficace.

Pour commencer, on peut prescrire une dose unique de 1,25 mg au patient. Le médicament est pris strictement pendant les repas avant le coucher.

Augmenter le dosage est effectué progressivement. Ainsi, au jour 3 du jour du début du traitement, la dose peut être doublée( c'est-à-dire 2,5 mg) et divisée en 2 doses - matin et soir( 1,25 mg chacune).La réduction de la prolactine chez les femmes utilisant la bromocriptine ne réussit pas à la vitesse de l'éclair, le patient doit donc être patient.

Pendant toute la durée du traitement, les taux d'hormones doivent être surveillés régulièrement. Si le besoin s'en fait sentir, le médecin peut augmenter la dose du médicament ou le remplacer par un autre médicament plus efficace.À la fin du traitement, la taille du prolactinome devrait être considérablement réduite et la concentration de prolactine devrait redevenir normale.

au contenu ↑

Cabergoline

Les préparations à base de cabergoline destinées à réduire la prolactine chez la femme donnent également d'assez bons résultats. Le principe du déroulement du traitement est que la posologie prescrite par le médecin est divisée en 2 doses. Donc, pour commencer, 0,5 mg de cabergoline peut être prescrit au patient, c’est-à-dire qu’il s’avère être à 0,25 mg le lundi et le vendredi( par exemple).

Progressivement, la posologie du médicament augmente, et cela se produit tous les mois. Ainsi, tous les 30 jours, la dose de cabergoline est augmentée de 0,5 mg, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit possible d'abaisser le niveau de prolactine chez la femme à des valeurs optimales.

Les médicaments pour l'hyperprolactinémie sont prescrits pour une période assez longue. La durée approximative du traitement peut aller de 1 à 3 ans, mais dans chaque situation individuelle, une approche individuelle est importante. Les médicaments sont généralement bien tolérés et des effets indésirables peuvent survenir dans de rares cas. Ils sont cependant plutôt doux. Rarement, les patients se plaignent d'une chute brutale de la pression artérielle, de nausées ou de maux de tête.

au contenu ↑

que d'abaisser l'hormone prolactine chez les femmes sans comprimés

Comment réduire la prolactine chez les femmes les remèdes populaires? Si la raison de l'augmentation de sa concentration n'était pas la grossesse ou l'allaitement, vous pouvez essayer de normaliser son niveau en utilisant des recettes de médecine alternative.

Important! Vous ne pouvez pas utiliser les fonds suivants pour le traitement de l'hyperprolactinémie chez la future mère ou les mères allaitantes, car la plupart des plantes médicinales sont contre-indiquées pour une utilisation durant cette période de la vie d'une femme.

Ces fonds sont donc tout d'abord destinés à la normalisation du cycle menstruel et au soulagement des processus inflammatoires se produisant dans les tissus des glandes mammaires.

à la table des matières ↑

Teinture de Prutnik

Prutnyak - Graines ordinaires à raison de 40 g pour de l'alcool médical ou de la vodka, dans un volume de 250 ml. Mettez le mélange dans un endroit sombre pendant 14 jours, puis prenez 15 ml + 60 ml d'eau une fois par jour comme teinture de guérison. Médicament à boire avant les repas.

Pour réduire la prolactine chez les femmes sans comprimés à l'aide de ce remède traditionnel, vous devez faire preuve de patience. La durée du traitement chez chaque patiente étant différente, il est donc conseillé de subir un test sanguin pour déterminer le contenu de cette hormone après la disparition des symptômes alarmants.

Sommaire ↑

Laminaria

Les feuilles de varech séchées sont également un moyen très efficace de réduire la prolactine chez les femmes sans pilule. Dans le même temps, il n'est pas nécessaire de préparer de décoctions ni d'infusions - il suffit de prendre une demi-cuillère à thé de feuilles d'algues séchées une fois par jour. Comme dans le cas précédent, la durée du traitement dépend des caractéristiques individuelles du corps de la femme, du degré de prolactinémie et des raisons pour lesquelles elle est survenue.

au contenu ↑

Teinture pour racines de potentille

Pour préparer une teinture à base d'alcool, il est nécessaire de mélanger dans les proportions 1:10 de l'herbe sèche, de la potentille sèche et de l'alcool à usage médical. Les composants sont mélangés dans un récipient en verre foncé et placés dans un endroit où la lumière directe du soleil ne pénètre pas, infuser pendant 1 mois.

Lorsque l'outil est prêt, il doit être versé dans des bouteilles avec distributeur. Prendre 30 gouttes trois fois par jour 30 à 40 minutes avant les repas.

au contenu ↑

Infusion de l'asymphaustisVersez une cuillère à soupe de racines sèches broyées d'une plante médicinale dans un thermos et versez 300 ml d'eau bouillante. Insister pendant 4 heures, puis filtrer. Prenez 1,5 art.lquatre fois par jour.

Soyez alerte! Une dose de perfusion mal calculée peut entraîner des effets indésirables: nausée, vertiges, vomissements et maux de tête. Pour éviter leur développement, ne vous laissez pas emporter par cet outil, et ne le prenez pas plus qu'indiqué dans la recette!

Comme vous pouvez le constater, il existe plusieurs façons de réduire la prolactine chez les femmes qui utilisent des remèdes traditionnels. Certaines recettes peuvent être combinées les unes aux autres, mais cela ne signifie pas que l’effet du traitement peut être obtenu le plus rapidement possible. Souvent, le traitement dure au moins deux mois et, parfois, il ne suffit pas de six mois pour éliminer le problème.

Si aucune recette de l'arsenal de la médecine traditionnelle ne donne des résultats positifs, ne vous torturez pas. Très probablement, la cause de l'hyperprolactinémie est assez grave et les herbes ne peuvent pas l'éliminer. Dans ce cas, seule une hormonothérapie peut aider, mais la décision de nommer des préparations médicales spécifiques ne doit être prise que par un endocrinologue ou un gynécologue compétent!